Accueil - Sommaire - Bibliographie.

Galerie de portraits :

 

 

Famille des Valois :

Henri II - Catherine de Médicis

____________________________________________________________

Francois II - Elisabeth - Claude - Charles IX - Henri III - Marguerite - Francois d'Alencon

Famille des Bourbons :

  Antoine de Bourbon – Jeanne d’Albret

______________

Henri IV -- Catherine

 

Famille des Guises :

 

Francois de Guise – Anne d’Este

______________________________________________________

Henri de Guise Le Balafré -- Louis Cardinal de Lorraine -- Charles de Lorraine

 

 

Famille des Chatillons :

_________________________________________________

Gaspard de Coligny - Odet de Coligny - Francois d'Andelot de Coligny

 

 

La galerie des rois et des reines

 

Francois II , roi de France.

Né à Fontainebleau en 1544, mort à Orléans en 1560

Fils ainé de Henri II et de Catherine de Médicis, marié à la reine Marie Stuart, devient roi de France après la mort accidentelle de son père en 1559. C’est un être fragile, immature, incapable de gouverner qui abandonne le pouvoir aux mains des Guises. Son règne ne dure que quelques mois, il meurt le 5 décembre 1560.

Charles IX , roi de France.

2ème fils de Henri II et de Catherine de Médicis. Né à Saint-Germain en- Laye en 1550, mort à Vincennes en 1574. Il devient roi de France à dix ans à la mort de son frère en 1560. Le pouvoir réel est exercé par la reine-mère. En 1563, il est déclaré majeur, il exécute un tour de France en 1564 et 1565. Sa politique envers les Huguenots oscille entre répression et réconciliation. Il ordonne et couvre le massacre de la Saint-Barthélémy. Il meurt le 30 mai 1574 à l’âge de 23 ans.

Henri III, roi de France.

3ème fils de Henri II et de Catherine de Médicis, né à Fontainebleau en 1551, meurt assassiné par Jacques Clément à Saint-Cloud en 1589. Devient roi de France à la mort de son frère en 1574. Duc d’Anjou, il commande les troupes royales à Jarnac et Moncontour, il prend une part active aux massacres de la Saint-Barthélémy. Elu roi de Pologne en 1573, il devient roi de France à la mort de son frère en 1574, il épouse Louise de Lorraine. Il lutte contre les protestants puis signe la paix de Monsieur en 1576. A la formation de la Ligue par les Guises, il mène une politique favorable à la Ligue, mais après la journée des barricades en 1588, sentant le pouvoir lui échapper, il se réfugie à Tours et ordonne l’assassinat du duc de Guise , il est lui-même assassiné en 1589.

Henri IV , roi de France.

Né à Pau 1553, roi de Navarre (1562-1610). Remporte la victoire de Coutras (1587) contre les Catholiques, puis roi de France (1589-1610). Reconquiert son royaume en se battant contre la Ligue. Victoires d’Arques (1589 ) et d’Ivry (1590). Il abjure en 1593. Il bat la Ligue à Fontaine-Francaise puis fait la paix avec les Espagnols à Vervins (1598) et il rétablit la paix intérieure avec l’édit de Nantes(1598). Il se consacre ensuite au développement économique de la France. Il meurt assassiné par Ravaillac en 1610.

 

Catherine de Médicis.

Née à Florence en 1519, elle épouse Henri II dont elle aura 7 enfants, elle devient régente à sa mort. Elle exerce un pouvoir tyrannique sur ses fils Charles IX et Henri III, mène une politique hésitante entre catholiques et protestants, cherchant tour à tour la concilation et la répression ( ex: colloque de Poissy ou le mariage de Margot). Elle organise avec son fils Henri d'Anjou et les Guises la Saint-Barthélémy. Elle meurt en 1589

 

Jeanne d'Albret.

Fille d'Henri d'Albret et de Margureite de Valois, soeur de Francois 1er, elle épouse Antoine de Bourbon, donne naissance en 1553 à Henri de Navarre le futur roi Henri IV. En 1556, elle rejoint la Réforme et en 1568 elle vient avec son fils s'installer à La Rochelle. Venue à la Cour pour le mariage de son fils, elle meurt à Paris deux mois avant la Saint-Barthélémy.

Philippe II, roi d'Espagne.

Né en 1527, fils de Charles Quint, en guerre contre la France, il signe la paix de Cateau-Cambrésis (1559), épouse Elisabeth, fille de Catherine de Médicis. En 1571, sa flotte gagne la bataille de Lépante contre les Turcs. Son Armada est vaincue par les Anglais en 1588. Il soutient la Ligue et en particulier Mercoeur pendant les guerres de religion. En guerre avec Henri IV, ses troupes sont battues près d’Amiens, il signe la paix de Vervins avec Henri IV et meurt en septembre 1598.

 

Louis prince de Condé.

Né en 1530, frère d'Antoine de Bourbon, condamné à mort après la conjuration d'Amboise, il est sauvé par la mort de Francois II. A la tête de l'armée des huguenots il perd la bataille de Dreux puis de Jarnac. Fait prisonnier, il est assassiné par Montesquiou, capitaine des gardes d'Henri d'Anjou , avec l'assentiment de celui-ci.

Henri prince de Condé.

Né en 1552, fils du précédent, il échappe à la Saint-Barthélémy en abjurant, Maintenu prisonnier au Louvre avec Henri de Navarre (le futur roi Henri IV) il s'échappe et rejoint les huguenots et meurt empoisonné par sa femme le 5 mars 1588..

Galerie des hommes politiques :

 

Auguste de Thou.

Né en 1533 – mort en 1617. Président à mortier du parlement de Paris. Il négocie la réconciliation d’Henri III et d’Henri de Navarre en 1588. Il est un des principaux rédacteurs de l’édit de Nantes.Il publie une Histoire des évènements de 1543 à1607.

Francois de Guise.

Né à Bar en 1519, il épouse Anne d'Este. Il se bat à plusieurs reprises contre les troupes de Charles Quint, s'empare de Metz en 1552 puis va se battre pour le compte du pape en Italie. Rappelé après le désastre de Saint-Quentin, il prend le commandement des troupes francaises qu'il réorganise Il chasse les Anglais de Calais en 1558. A l'arrivée au pouvoir de Francois II, avec son frère Charles, cardinal de Lorraine , il s'empare pratiquement du pouvoir. Il se montre impitoyable avec les conjurés d’Amboise. Responsable du massacre de Vassy, il forme le triumvirat avec le connétable Anne de Montmorency et le maréchal de Saint-André. Il est assassiné à Orléans par Poltrot de Méré en 1563..

Henri de Guise.

Né en 1550, fils de Francois de Guise, surnommé le Balafré. Il participe aux batailles de Jarnac et de Moncontour auprès d'Henri d'Anjou (le futur Henri III). Il organise l'assassinat de Coligny et prépare le massacre de la Saint-Barthélémy. A la bataille de Dormans, il recoit une blessure au visage, d'où so surnom de Balafré. Après la paix de Beaulieu il crée la Ligue et entre en contact avec Philippe II, roi d'Espagne. Vainqueur des mercenaires protestants en novembre 1587, il entre à Paris malgré l'interdiction du roi. La Ligue élève des barricades en sa faveur le 12 mai 1588. Henri III feignant de se soumettre à la Ligue le nomme lieutenant général , le convoque aux Etats généraux de Blois et le fait assassiner le 23 décembre 1588.

 

Louis de Guise

Cardinal de Lorraine, frère du précédent, il est assassiné le lendemain de la mort de son frère à Blois le 24 décembre 1588.

.Duplessis-Mornay.

Né à Blihy en 1549, il étudie à Genève, Heidelberg et Padoue. Il échappe de peu à la Saint Barthélémy, se réfugie à Londres. De retour en France, il devient l’homme de confiance d' Henri de Navarre et joue un rôle important dans la réconciliation des 2 Henri, Henri III et le futur Henri IV. Pendant les négociations, il plaide pour ses amis huguenots d’où son surnom de pape des huguenots, il participe à la rédaction de l’édit de Nantes. Brouillé avec Henri IV après 1598, il se réconcilie avec lui en 1607. Après la mort du roi, il apaise les conflits entre les huguenots et la reine Marie de Médicis. Il meurt en 1623

 

Francois Lanoue Bras de Fer..

Né en 1531, Homme de guerre, il fait ses premières armes en Italie. Il rejoint la Réforme en 1558 et commande les huguenots du Poitou, il s'empare d'Orléans et de Saumur en 1567. Fait prisonnier à Jarnac, il est échangé contre un prisonnier catholique. Blessé au siège de Fontenay-le-Comte en 1570, on lui confectionne un bras de fer pour lui permettre de se tenir à cheval d'où son surnom. Après la Saint-Barthélémy, il est envoyé par Charles IX à la Rochelle pour tenter de rétablir le dialogue entre le roi et les Huguenots. Il organise la défense de La Rochelle et signe la paix en juin 1573. Parti combattre les Espagnols dans les Flandres, il est fait prisonnier et est enfermé dans la forteresse de Limbourg de 1580 à 1585 dans des conditions atroces, il rédige ses Discours politiques et militaires. Envoyé par Henri IV en Bretagne pour assister le prince de Dombes en 1591, il est mortellement au siège de Lamballe et meurt à Moncontour le 4 août 1591. .

Mercoeur.

Philippe Emmanuel de Lorraine, duc de Mercoeur, né à Nomény (Lorraine) en 1558, nommé gouverneur de la Bretagne en 1582 par Henri III dont il a épousé la soeur Louise. Il se met à la tête de la Ligue en Bretagne après l'assassinat du duc de Guise, traite avec Philippe II d'Espagne et fait venir les troupes espagnoles en Bretagne. Il continue la guerre jusqu'à sa reddition à Henri IV en avril 1598 puis il quitte la France, se met au service de Rodolphe , roi de Hongrie pour combattre les Turcs en Styrie. Il meurt de fièvre maligne à Nuremberg en 1602 à 44ans.

 

 

Accueil - Sommaire - Bibliographie.